L'APPRENTISSAGE DU RAPPEL :

Justification:

En falaise ou en montagne:

  • La descente peut être difficile, voire impossible et surtout très lente
  • Absence de sentier
  • Désescalade aléatoire ou trop lente
  • Arrêt dans une voie
  • Récupération de matériel laissé dans une longueur.

En S.A.E, Il permet  à l'enfant :

  • De tester la résistance du matériel utilisé.
  • De jouer avec son angoisse et de la transformer en une

peur raisonnée.

  • De faire confiance à un assureur placé en bas ou en haut.
  • De faire ses premiers pas dans l'autonomie de l'utilisation du matériel.
  • D'utiliser un matériel spécifique.

Principe de fonctionnement :
On place la corde en double, autour d'un ancrage, ce qui permet au grimpeur de récupérer la corde en tirant un des brins après être descendu avec une technique appropriée.
Mais encore faut-il que la corde coulisse.

  Facteurs de sûreté et d'efficacité :

• Ancrages solides ;
• Corde suffisamment longue pour que doublée, celle-ci atteigne effectivement l'endroit désiré. Deux gros nœuds en bout de chaque brin éviteront des surprises désagréables...
• Mise en place du descendeur sur la corde : le descendeur prend les deux cordes simultanément. Ne pas oublier de relier le descendeur au baudrier.
il faut toujours avoir au moins une main placée sur les brins sortant du descendeur (sous le descendeur).

L'assurage en rappel :

  • Assurage par un compagnon : du bas, à l'aide d'une moulinette Installée à côté du rappel.
  • Du haut, à l'aide d'une autre corde : le système est le même que la moulinette, mais l'assureur est placé vers la poulie.
  • Du bas : il suffit que l'assureur tire sur les deux brins du rappel pour bloquer la personne qui descend (Attention, ce système est inefficace sur un long rappel : il ne faut absolument pas laisser prendre de la vitesse à la personne qui descend ce qui demande beaucoup de vigilance).

Auto-Assurage Si l'on ne dispose que d'un seul mousqueton à vis, celui-ci est placé sur l'auto-assurage l'auto-assurage peut être placé sous le descendeur

Attention, il ne doit pas venir s'encastrer dans le descendeur l'auto-assurage peut être placé au-dessus du descendeur : une fois tendu, il ne doit pas être inaccessible pour pouvoir être débloqué.

En cas d'un rappel collectif (servant à tout un groupe) -. Fixer les 2 brins de corde de façon à lover le surplus de longueur en haut (cela évite de piétiner la corde au sol et le risque d'accident si le grimpeur place son descendeur sur un seul brin). Si on veut rappeler la corde, le dernier qui descend la remet en rappel normal.

Auto-assurage :

 

L’auto-assurage est réalisé de plusieurs manières :

La mise en place d'un système d'auto-assurrage peut s'effectuer soit au dessus soient en-dessous du descendeur. Dans les deux cas de figure, il est impératif que ce système soit mis en place sur un nouveau mousqueton à vis. Néanmoins, pour le débutant, les contraintes de ce type de système implique qu'il n'aie qu'une seule main sur les cordes en-dessous du descendeur. On peut donc considérer que ce type d'apprentissage ne viendra qu'en second lieu. Une maîtrise de la descente assurée par un tiers est en effet indispensable avant d'utiliser ce type de matériel. Les nœuds présentés ci-après doivent être confectionnés dans une corde d'un diamètre inférieur.

Utilisation du SHUNT :

L’utilisation du Shunt Ne présente aucune difficulté, si ce n’est de le mettre dans le bon sens. Son utilisation demeure très simple, car il suffit de le maintenir fermé pour qu'il coulisse librement sur les cordes. Dès que ce matériel est lâché, il se verrouille spontanément et arrête ainsi la descente.

Le Machard et ses variantes :
L'utilisation de ces deux nœuds est identique à celles du shunt.